Les ravages de la souffrance au travail

Les ravages de la souffrance au travail

« J’étais une machine », « Il n’y avait plus de limites, on travaillait du moment où on se lève jusqu’au moment où on se couche », « Je courais »… En ouverture du remarquable documentaire d’Elsa Fayner (1), les témoignages se succèdent.

Ceux qui se confient étaient cadre bancaire, assistante sociale, chef cuisinier ou encore éleveur de brebis, mais tous décrivent le même engrenage : un métier devenu dévorant, la détérioration progressive de leurs conditions de travail, le surmenage puis la chute brutale, le « trou noir », le corps qui lâche.

Pour la sociologue du travail ­Danièle Linhart, le « burn-out » n’est pas un simple « épuisement professionnel » que quelques semaines de repos parviendraient à effacer, c’est un véritable « effondrement », « une remise en question si importante de la confiance en soi, de sa valeur personnelle » que l’on est littéralement terrassé.

Les ravages de la souffrance au travail

Le stress au travail

Le stress au travail met la santé d’un quart des salariés en danger

Les secteurs de la santé et de l’action sociale sont les plus touchés par le stress et l’anxiété.

Stress au travail

Quels facteurs de stress ?

Certaines sources de stress sont non seulement courantes, mais associées à un très fort stress ressenti. (« Devoir traiter des informations complexes et nombreuses », pour 72% des salariés, « manquer de temps », pour 62%). » Le manque d’autonomie, et en particulier la non-participation aux décisions touchant à mon travail, bien que ne touchant que 56% des salariés, est une importante cause de stress », notent les auteurs de l’étude. Le manque de soutien moral (33%), l’absence de sens identifié à l’activité (29%) ou la mauvaise ambiance au travail (27%) pèsent également lourd sur la balance du stress. Si des différences existent selon le sexe, la tranche d’âge ou le statut des employés, celles-ci sont relativement peu marquées.

Lire l’article…

Les astuces pour en finir avec le stress

Les astuces pour en finir avec le stress

Découvrez des astuces pour ne plus subir stress et angoisse. Parce que ce problème est tout autant psychologique que physique, nous vous proposons des astuces santé et des astuces bien-être.

Métro, boulot, stress

65 % des salariés se disent exposés au stress en 2010, contre 55 % en 2009. (Observatoire de la vie au travail). Le stress est responsable de plus d’un arrêt de travail sur deux en Europe. (Observatoire européen des risques, 2008). Le stress coûte entre 3 et 4 % du PIB des pays industrialisés (arrêts maladie, médicaments, perte de productivité…). (BIT).

Prévenir

  • Respiration
  • Relaxation
  • Méditation
  • Aromathérapie

Se soigner

  • Phytothérapie
  • Homéopathie
  • Acupuncture
  • Ostéopathie
  • Allopathie

Bouger

  • Activité physique

Manger sain

  • Assiette antistress

Dormir zen

  • Bonnes habitudes du soir
  • La sieste

Le bien-être au travail

Santé et bien-être au travail sont des préoccupations qui prennent de l’ampleur au sein des organisations et qui, de plus en plus, s’anticipent dans le cadre de politiques globales de prévention.

Plus de 620.000 accidents suivis d’un arrêt de travail ont eu lieu en France en 2014 (1). Ce qui représente un coût substantiel pour les entreprises : entre 300 et 31.000 euros lorsque s’en suit une incapacité temporaire, et jusqu’à plus de 400.000 euros en cas d’incapacité permanente ou de décès (2). Par ailleurs, la santé ne va pas sans le bien-être, facteur de motivation des collaborateurs. Le désengagement engendre, lui aussi, des coûts importants : la démobilisation représenterait 12.600 euros par an et par salarié. Sous la pression des contraintes réglementaires, mais aussi mues par une volonté éthique d’améliorer les conditions de travail, les entreprises se positionnent, de plus en plus, dans la prévention.

En savoir plus

Atelier récupérez votre sommeil

Sommeil

Les troubles du sommeil

62% des Français rencontrent au moins un trouble du sommeil. 40% des Français sont touchés de manière très régulière par ces troubles. (INPES).
La sophrologie vous permettra de retrouver votre sommeil de manière durable par le biais de techniques de relaxations ciblées. Elle vous permettra d’identifier les sources de vos troubles du sommeil et ainsi vous pourrez pratiquer des exercices efficaces pour enfin retrouver le calme de vos nuits.

Rythmes de travail décalés, anxiété, ou encore cyberaddiction : de plus en plus de personnes déclarent souffrir d’insomnies. Faut-il se résigner à prendre des médicaments tous les soirs pour ne pas compter les moutons pendant des heures ? La sophrologie propose une thérapie alternative qui met l’accent sur la respiration et la maîtrise de soi.

Contactez- nous pour plus d’information sur notre atelier ‘récupérez votre sommeil’, en séance individuelle ou en groupe.

A lire aussi :

Un manque de sommeil ne peut pas être rattrapé

Troubles du sommeil : la sophrologie, méthode douce pour mieux gérer ses nuits

Novembre le mois sans tabac

Novembre le mois sans tabac

le mois sans tabac

16 millions de Français fument. Le tabagisme est la première cause de mortalité en France et responsable de 90% des cancers des poumons (inpes 2014).
Ce module vous donnera des techniques bien spécifiques et efficaces pour arrêter de fumer.
A partir du moment où vous avez décidé d’arrêter de fumer, vous mettrez en place un processus de modification de votre comportement avec l’aide des techniques de relaxation.
Ce module aura pour but de vous accompagner dans votre démarche durablement.

Novembre, le mois sans tabac…

Nous consulter pour les tarifs et dates.